RCU, CDP : différences et complémentarités

Le Covid a changé la façon dont nous achetons, mais aussi la façon dont les entreprises collectent et activent leurs données. Elles ont compris la nécessité de capitaliser sur leurs données et de mettre en place une solide stratégie de data marketing, et le Référentiel Client Unique (RCU) est revenu à la mode. Mais que signifie réellement cet acronyme, et en quoi diffère-t-il de la Customer Data Platform (CDP) ?


Le RCU : un outil pour centraliser les données

Le Référentiel Client Unique vise à créer une vue 360° agrégée et consolidée d'un client. Il stocke les données d’un client à chaque fois que celui-ci interagit avec l'entreprise (commande en ligne, achats en magasin, etc.). Tout ceci est à distinguer des données activables par le marketing, comme la consultation d’une page produit, l’ouverture de mail... Le RCU est donc très utile pour rassembler des données provenant de diverses sources sur une seule interface.


À quoi sert le RCU ?

Prenons un exemple : une entreprise peut recevoir des commandes d'un seul client qui utilise plusieurs adresses électroniques. Habituellement, un profil différent est créé pour chaque adresse distincte. Le RCU va matcher ces profils et les réconcilier en un point unique.

Un RCU est un hub de données qui vous permet de construire un outil qui harmonise la somme des données disponibles sur vos clients. Il est donc particulièrement utile pour les différents métiers d'une entreprise, tels que le service clientèle ou la direction des systèmes informatiques.

La plupart du temps, un RCU sera la meilleure interface pour rassembler et classer efficacement les données clients dont chacun de vos départements a besoin.

 

CDP : l’outil le plus avancé pour l'activation marketing

Un RCU est construit sur les principaux événements du parcours client (commande, achat, etc.) et réconcilie les profils d'un utilisateur, afin d'obtenir une vue unique. La CDP construit également cette vue, mais recueille en plus tous les signaux à potentiel marketing qui l'entourent (pages consultées, abandon de panier, etc). Une autre différence entre le RCU et la CDP est que, tandis que le RCU se concentre sur les données first-party, la CDP rassemble également toutes les données second et third-party.

Mais ce qui différencie véritablement l'un et l'autre, c'est que, alors que le RCU collecte, centralise et consolide vos données clients, la CDP permet l'activation et la personnalisation marketing (contenu des e-mails, site web, application, etc.) sur autant de canaux que vous le souhaitez. Lorsque vous souhaitez exploiter une segmentation spécifique de vos données, la CDP se connectera aux outils appropriés pour lancer vos campagnes, alors que le RCU n'offre pas d'autres options que le stockage de ce que vous savez sur vos clients.

Les possibilités d'activation les plus poussées

Il est crucial de s'adresser à vos audiences avec le bon message au bon moment. C'est la finalité pour laquelle la CDP est conçue. Alors que le RCU vous fournit une vue consolidée de votre client, la CDP vous permet de lancer vos actions marketing avec une haute précision, compte tenu des données dont vous disposez. C'est le meilleur outil pour tirer profit de ce que vous savez sur votre customer journey, pour vous assurer que les interactions avec vos clients sont optimisées.

mediarithmics peut vous aider à créer une vue à 360° complète et très précise du parcours de vos clients. Nous collectons vos données clients et les réconcilions pour vous dans une plateforme unique, pour vous fournir la segmentation la plus précise possible. Une fois les profils réconciliés sur la plateforme, vous pouvez les activer via tous les canaux dont vous avez besoin. Nous concentrons votre « golden record », soit tous les enregistrements de données conservés au sein de votre organisation. Ces données fiables et facilement activables vous offrent une plus grande capacité à adapter vos campagnes. En retour, vous pouvez récolter des insights qui vous permettent de continuer à fournir à vos clients les bons messages au meilleur moment.

 

En conclusion

Aujourd'hui, la seule chose certaine est que les entreprises doivent se concentrer sur ce qui compte le plus pour elles. Alors que le RCU est intéressant pour obtenir une vue unique à 360° de votre client, surtout lorsqu'il y a de nombreuses sources de données à réconcilier, la CDP est cruciale pour l'orchestration omnicanal de vos actions et de votre personnalisation marketing. À cet égard, les systèmes CRM semblent aujourd’hui de plus en plus obsolètes, n’étant pas en mesure de vous fournir une vue unifiée de votre client, ni de créer à travers votre base de données les segments dont vous avez besoin. Ne vous permettant pas non plus d'activer vos data sur vos canaux essentiels, ils pourraient être amenés à disparaître à moyen terme.

 


Dans la même thématique

Nos articles triés par secteur d'activité

Inscription à la newsletter

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.